ANIMAUX AU CIRQUE : BIEN

                                                              : PAS BIEN    ?????

LA VERITE SUR LES CONDITIONS DE VIE DES ANIMAUX AU CIRQUE

EN CE QUI CONCERNE VOS ANIMAUX, EXISTE T' IL DES CONTROLES ET QUI LES EXERCE ?

Pour pouvoir s'installer dans une commune, un cirque doit produire un certain nombre de documents parmi lesquels une autorisation de détention d'animaux non domestiques, délivrée par le Ministère de l'Environnement, ainsi qu'un certificat de capacité vétérinaire pour les artistes en charge de ces animaux.
Les contrôles sont réalisés par la Préfecture, en liaison avec la Direction des Services Vétérinaires et la gendarmerie. Ils ont lieu en général en même temps que la visite de sécurité qui vérifie l'aptitude du chapiteau à recevoir du public.

RELEVE T' ON DES INFRACTIONS, ET SI OUI, LESQUELLES ?

En réalité, les procès verbaux relevant des infractions relatives à des traitements dégradants ou inhumains vis à vis des animaux sont rarissimes. Le plus souvent, le cirque contrôlé n'est pas en mesure  de  fournir  tous les documents: C'est le cas pour 99% des infractions relevées. 

POURQUOI CERTAINS CIRQUES NE SONT  PAS EN REGLE  ?

La principale raison de cet état de fait, c'est que les dernières lois votées avaient un effet rétroactif. Ainsi, par exemple, un cirque qui possédait une girafe ou un hippopotame depuis des décennies avant ces  lois n'était il pas en mesure de fournir les papiers nouvellement réclamés par l'administration ...Si l'on considère que les dresseurs aiment passionnément leurs bêtes, il faut bien  comprendre à quel point ces lois sont absurdes puisqu'elles séparent des animaux du compagnon avec lequel elles vivent et travaillent depuis des années. Ce que les pseudos défenseurs des animaux se gardent bien de vous dire, c'est que lorsqu' aucun zoo ne peut prendre en compte les animaux confisqués, ceux-ci sont tout simplement euthanasié ... 

POURQUOI CERTAINS CIRQUES S' INSTALLENT ILS DE FORCE DANS LES COMMUNES QUI REFUSENT DE LES ACCUEILLIR ?

Tout simplement pour travailler ...est-ce un crime ? Il s'agit d'abord et avant tout de faire face aux dépenses incompressibles du quotidien d'une entreprise de ce genre, parmi lesquelles, bien entendu, la nourriture des animaux ... Savez vous qu'un éléphant consomme deux cents kilos de foin chaque jour et boit 100 litres d'eau, en moyenne ?  et qu'il faut entre 10 et 20 kilos de viande tous les jours pour nourrir un seul tigre ? Donner des spectacles tous les soirs est le seul moyen de faire face aux frais fixes élevés d'un cirque, et c'est pour cela que certains professionnels bravent les interdictions, souvent injustifiées, qui leur sont faites de travailler.

MAIS QUAND MÊME, C' EST TRISTE DE VOIR UN ANIMAL EN CAGE, NON ?

Non, car ces animaux sont nés en captivité de parents eux même nés en captivité. Cela est l’application d’une convention mondiale relative à la sauvegarde des espèces protégées dite "Convention de Washington". Ce texte,  garantit  qu'aucune  espèce détenue aujourd'hui dans un cirque ou un zoo n'a été prélevée dans son milieu naturel.  C’est la raison d’être des documents exigés aujourd’hui par l’administration et qui font défaut à certains professionnels. Toutes les études scientifiques le prouvent: aucun animal né en captivité de parents eux même nés  en captivité  ne peut survivre plus de quelques jours dans ce milieu. Aussi, s’il serait effectivement cruel de prélever des animaux dans la nature afin de les produire en spectacle, je ne trouve pas triste de voir un animal en cage, dès lors qu'il n'a jamais connu la liberté, et que celle-ci serait synonyme de mort pour lui. De plus, les cirques participent à des programmes de réintroduction grâce aux nombreuses naissances d’animaux non domestiques qui ont lieu dans leurs ménageries, preuve, s’il en est besoin, de leur bien être et de leur confort.

ALORS, POURQUOI TOUTES CES ATTAQUES ?

Les gens du cirque sont considérés par leurs détracteurs comme des gens du voyage, pas comme des professionnels exerçant dignement un métier extraordinairement difficile, pour semer des étoiles dans les yeux des enfants, sur tout notre territoire. Autrefois, ils les auraient qualifiés de "voleurs de poules",  aujourd'hui, ils ont modernisé leur rejet de l'autre en les traitant de "bourreaux d'animaux"...Tout cela renvoie à une idéologie profondément nauséabonde, faite d'ostracisme, d'amalgame et de discrimination. Ce qui est terrible, dans tout cela, c'est que la cause animale défend parfois de justes combats: contre la vivisection, la vente de fourrures, la corrida ... mais les fanatiques qui s'en prennent à tort au monde du cirque font peser sur ces associations la tâche indélébile du racisme, du mensonge et de la stupidité. Cela les décrédibilise pour tous leurs autres combats. Et c'est vraiment dommage.

QUELLES SOLUTIONS POUR LE CIRQUE TRADITIONNEL ?

D'abord la première, et moi même, le Blogtrotter et beaucoup d'autres Circophiles sommes  fier d'y contribuer, c'est de COMMUNIQUER ...rien n'est plus efficace contre le mensonge et la diffamation que la vérité.  Je crois également au caractère dissuasif des condamnations de justice. Il faut ATTAQUER les menteurs devant les tribunaux et leur faire payer cher leur propagande mensongère. Le problème, c'est que le monde du cirque n'a pas toujours les moyens de se défendre et de faire des procès ...parmi les autres préoccupations, il y a le bien être de leurs animaux. Je pense, même si cela représente un coût, que les cirques devraient MONTRER leurs animaux, c'est à dire ouvrir gratuitement leurs ménageries au public afin que celui-ci soit seul juge des mensonges diffusés par les pseudos défenseurs de la cause animale. Enfin, disons le clairement, il faut AMELIORER encore le confort des animaux artistes ... vous constaterez d'ailleurs que les fauves de tous les grands cirques de notre pays bénéficient dès leur arrivée dans une nouvelle ville d'une cage d'aisance, et qu'en règle générale, les chevaux et les éléphants ne sont pas confinés dans leurs camions.

EN CONCLUSION

Tant qu'il y aura des enfants, le cirque vivra. Le cirque, c'est l'univers du magique et du merveilleux. Un cirque sans animaux, fut il exceptionnel comme le cirque du soleil, ce n'est pas un cirque.
Si on laisse faire les briseurs de rêve, tous ces animaux que le cirque déplace de villes en villages dans les moindres recoins de l'hexagone, ne seraient plus que des images, mélangées à la bouillie télévisuelle habituelle ...je ne crois pas que ça serait rendre service à mes amies les bêtes... Nos enfants, vos enfants, méritent mieux que ça ...et les animaux aussi !

UNE PETITE REFLEXION PERSO QUI DEVRAIT VOUS SENSIBILISER

Si l’on se dit : agir pour la défense des animaux,  OK, mais dans ce cas là : il faut l’être pour TOUS les Animaux, même ceux qui ramènent des millions et des millions d’€uros. Je fais simplement allusion aux pauvres chevaux de course ????? allez jouez ???? au PMU et réfléchissez, ces CHEVAUX doivent être super heureux, avec de la bave plein les babines ??????

Attention à vous lorsque vous obligez votre chien tant aimé, et que vous lui faite faire le " BEAU " avant de lui offrir sa friandise favorite ?????

J’ai encore des centaines d’exemples à votre disposition. : Emile de CIRQUEMILE

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Témoignage d'un Ami : Le  blogtrotter

Chers amis du cirque,

Je veux partager ce soir avec vous ma colère contre les pseudo associations de défense des animaux qui portent des coups de plus en plus durs au monde du cirque que nous aimons.
Celui-ci essaye bien de se défendre avec l'association "animaux artistes" mais elle a peu de visibilité et une efficacité limitée dans ses actions, en raison des inimitiés traditionnelles dans ce milieu.
La bataille contre les mensonges, les amalgames, et les procédés odieux utilisés par code animal, la fondation brigitte bardot etc...se joue d'abord sur internet. En effet, c'est par ce média qu'elles font le plus de tort au monde du cirque traditionnel. Avec nos différences, nous animons tous des sites et des blogs consacrés au monde du cirque, et le nombre de nos visiteurs cumulés assurerait à une action commune une efficacité assez redoutable.
Nous n'avons peut être pas les mêmes arguments, mais nous partageons tous le même amour du cirque.
Ne vous y trompez pas, le travail de sape de code animal et consorts commence à porter ses fruits: de plus en plus de mairies refusent de donner des autorisations à des cirques présentant des animaux, et certains enseignants ne veulent pas y emmener les enfants de leurs écoles. Le monde de la publicité s'y met aussi (rappelez vous la dernière publicité avec un éléphant dans une voiture). Enfin, des actes terroristes ont été menés contre des cirques ces dernières semaines (Joseph Bouglione à Sainte-Geneviève des Bois où Zavatta à Laval). Une organisation dangereuse a fait son apparition en France: l'Animal Libération Front, qui ne rechigne devant aucune violence pour faire passer son message de haine.
La réglementation Européènne fait peser des menaces sur le cirque tel que nous le connaissons.
J'en appelle donc à une contre offensive sur le web, par la publication sur le plus de sites possibles de textes expliquant la vérité sur les conditions de vie des animaux au cirque.  Je souhaite, si vous en êtes d'accord, que mon coup de gueule devienne le vôtre, et que tous ensemble, nous montrions à ceux qui n'y croient pas que l'union fait la force. Dans l'immédiat, je vous propose deux types d'actions: soit 1 lien intitulé "le coup de gueule d'un circophile" renvoyant directement sur mon blog, où, ce qui serait sans doute mieux, publication du texte joint sous word, sous le titre "le coup de gueule des circophiles". Bien sûr, chacun d'entre vous peut modifier le texte et le mettre "à sa sauce"...mais le fait de le faire tous ensemble peut être intéressant. lien  : BLOGTROTTER


LIEN : Cliquez moi
Merci de votre attention, et de vos éventuelles réactions.
Par la suite, je vous proposerai sans doute un texte rédigé à l'attention des mairies, et que j'essaierai de faire valider par des présidents d'associations telles que le club du cirque, par des directeurs de publication, des directeurs de festivals, des directeurs de cirque, des vétérinaires ...VIVE LE CIRQUE

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Vous pouvez laisser votre avis sur mon LIVRE  D' OR  -  MERCI

Mon Livre d'or     

   Les PHOTOS de mon CIRQUE

   Ma COLLECTION sur le CIRQUE 

               PLAYMOBIL

copyright © 2003-2008 ASO emile rouze